Kategorie-Archiv: LLJ – Service Coopération

Lëtzebuerger Landjugend a Jongbaueren – Service Coopération a.s.b.l.

Schoulbicher & pedagogescht Material fir Zambélé

Leescht och Dir Äre Bäitrag, fir déi ronn 700 Schüler/innen aus dem Schoulkomplex
vu Zambélé am Burkina Faso mat weidere Schoulbicher a pedagogeschem Material am Gesamtwäert vu 7.833,00 € ze versuergen.

Am Numm vun de Schüler/innen, hiren Elteren, dem Léierpersonal an deene Verantwortleche vu Zambélé, soe mir Iech elo schonn e grousse MERCI fir Är generéis Ënnerstëtzung.

 

 

LLJ – Service Coopération | Comments Off on Schoulbicher & pedagogescht Material fir Zambélé

Dag vun der Kooperatioun

An Zesummenaarbecht mam Verwaltungsrot vun der ONG « LLJ – Service Coopération a.s.b.l. » invitéiert d’LLJ Zenter ganz häerzlech op hiren dësjäregen

Dag vun der Kooperatioun
e Sonndeg, de 14. November 2021
am Festsall zu Groussbus.

De Programm vum Dag zugonschte vun der Kooperatiounsaarbecht, déi d’ONG am Interessi vun der ländlecher Bevëlkerung am Burkina Faso leescht, gëtt deemnächst hei publizéiert.

LLJ – Service Coopération, LLJ Zenter | Comments Off on Dag vun der Kooperatioun

Pose de la première pierre du Lycée d’EFTP à Zambélé (Burkina Faso)

Le samedi 11 septembre 2021 a eu lieu la cérémonie de pose de la première pierre du futur Lycée d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP) de Zambélé, dans la commune de Gomponsom. Ce nouveau projet 2021-2024*, prévoit la construction et l’équipement de deux ateliers de formation, l’un en Génie civil – construction et l’autre en Génie électrique – énergie solaire, qui ouvriront leurs portes en 2022, respectivement 2023, et pourront accueillir à terme plus de 700 élèves.

Le Lycée d’EFTP est un rêve longtemps porté par notre partenaire local le CVD de Zambélé et qui se réalise enfin. Après la mise en place du complexe scolaire d’enseignement général (préscolaire-primaire-secondaire) entre 2015 et 2020, c’est maintenant l’accès à la formation technique et professionnelle en milieu rural qui est visé. Comme précédemment, les nouvelles infrastructures seront remises entre les mains de l’Etat burkinabè qui en poursuivra la gestion en collaboration avec les instances locales.

De nombreux représentants gouvernementaux et coutumiers étaient présents ce jour-là et se sont tous réjouit de ce grand pas en faveur de l’amélioration du niveau de qualification des jeunes et en même temps des meilleures perspectives d’insertion professionnelle et sociale qui s’ouvrent à eux.

Jacqueline Monville
Chargée de projets

*Le projet est cofinancé par le Ministère luxembourgeois de la Coopération et de l’Action humanitaire.

LLJ – Service Coopération | Comments Off on Pose de la première pierre du Lycée d’EFTP à Zambélé (Burkina Faso)

Nouvelles de nos projets de coopération

Renforcement de l’utilisation de la traction asine et des capacités productives des exploitations agricoles familiales dans 26 villages des provinces du Boulkiemdé, Sanguié, Sanmatenga et Yatenga, au Burkina Faso

Entretien avec une kassine équipée d’un butteur à ailes

Notre projet 2018-2021 de mécanisation des tâches agricoles grâce à l’utilisation des ânes de trait est maintenant arrivé à son terme. Réalisé en partenariat avec l’organisation paysanne FEPAB, il a permis de former plus de 10 000 petits producteurs, d’accroitre les rendements agricoles et d’améliorer la sécurité alimentaire des familles. Pour obtenir ces résultats concrets et surtout assurer leur durabilité dans le temps, c’est un vaste programme d’activités qui a été mis en place autour du duo âne-kassine. Weider liesen

LLJ – Service Coopération | Comments Off on Nouvelles de nos projets de coopération

De President vun der ONG am Interview op der FAE 2021

Am Kader vun der Foire Agricole 2021 (vum 2. bis 4. Juli) ass de Romain Richer, President vum Service Coopération vun der “Lëtzebuerger Landjugend a Jongbaueren”, op d’Froe vum Camille Ney agaangen, fir bei där Geleeënheet kuerz op den Historique an op d’Kooperatiounsaarbecht vun eiser Hëllefsorganisatioun anzegoen, déi an Zesummenaarbecht mat de lokale Partner am Interessi vun der ländlecher Bevëlkerung am Burkina Faso realiséiert gëtt.

Realisatioun: https://media4all.lu/

LLJ – Service Coopération | Comments Off on De President vun der ONG am Interview op der FAE 2021

Action pour les FEMMES TISSEUSES de Zambélé au Burkina Faso

La récolte de fonds lancée en faveur des femmes tisseuses de Zambélé a débuté avec succès.

Grâce à votre générosité un premier grand métier à tisser (sur les deux prévus) est déjà en cours de fabrication. Il sera installé sous peu au centre féminin afin de permettre aux tisseuses les plus expérimentées de commencer leur formation, à raison d’un groupe sur le grand métier et l’autre groupe sur les « brillants » (décorations sur tissus), avant qu’elles ne soient trop accaparées par leurs travaux champêtres. Après la saison des pluies (novembre), la formation des deux premiers groupes sera inversée, et l’initiation d’un troisième groupe de débutantes pourra débuter en attendant l’arrivée du second grand métier à tisser.

Un grand métier à tisser est une « petite machine » qui peut occuper 16 m² au sol. Il permet de produire des tissus de 120 cm de large alors que les métiers à tisser actuels utilisés par les femmes sont limités à 30 cm de large. Cette restriction de largeur ralentit considérablement les capacités de production et de vente car il faut assembler 4 tissus de 30 cm pour obtenir la largeur nécessaire à la confection d’un pagne traditionnel. Le remplacement des coutures et assemblages par un tissu fabriqué d’une seule pièce ajoutera une plus-value importante aux articles confectionnés.

Ensemble, continuons à soutenir les femmes tisseuses de Zambélé !

Même si le centre féminin ne ferme pas complètement durant la saison des pluies, ses activités sont ralenties en fonction du « temps libre » qui reste aux femmes à côté de la culture de leur parcelle de terre. En effet, l’artisanat et l’agriculture constituent les premières sources d’emploi et de revenu pour ces femmes du milieu rural. Par ailleurs, le centre féminin de Zambélé est devenu une référence dans la commune et les meilleures tisseuses et teinturières donnent des cours dans d’autres centres et villages des environs.

Depuis ces dernières années, grâce à la réalisation du complexe scolaire de Zambélé, le taux de scolarisation des filles est en constante progression (55% des élèves en 2020-21) ce qui leur ouvre de nouvelles perspectives de qualification et d’autonomisation. La forte proportion de femmes dans le personnel enseignant du site scolaire (45%) représente aussi une source d’inspiration pour les filles et un autre modèle d’insertion dans la vie active.

Jacqueline MONVILLE
Chargée de projets

 

LLJ – Service Coopération | Comments Off on Action pour les FEMMES TISSEUSES de Zambélé au Burkina Faso