Kultur-Tour vun der LLJ Cliärref

Galerie mat 9 Fotoen.

Ufank Mäerz 2020 waren déi Jonk vun der LLJ Cliärref fir hir dësjäreg Kulturrees an Éisträich an am Süde vun Däitschland ënnerwee, wou si d’Firma Pöttinger, d’Voestalpine Stahlwelt an och e landwirtschaftleche Betrib kucke waren.    

Fotoen, LLJ Cliärref | Méi Gallerien | Comments Off on Kultur-Tour vun der LLJ Cliärref

Bedeelegung vun der LLJ um Klimadësch-Landwirtschaft

 

Op Invitatioun vum Landwirtschaftsminister Romain Schneider hunn de Marc Roeder, LLJ-Nationalpresident an de Christian Hahn, Member vum Aarbechtsgrupp Agrarpolitik, e Méindeg, den 9. Mäerz 2020 um Klimadësch-Landwirtschaft zum Thema „Integrierter Nationaler Energie- und Klimaplan Luxemburgs für den Zeitraum 2021-2030“ um Sennenger Schlass deelgeholl.

 

LLJ | Comments Off on Bedeelegung vun der LLJ um Klimadësch-Landwirtschaft

LLJ.News 1/2020

Déi nei Editioun vum LLJ.News (Nr.1/2020) kréien eis Abonnenten, Memberen aus de Comitéë vun de regionalen LLJ-Gruppen an den Aarbechtsgruppen, Enn Mäerz 2020 mat der Post zougestallt.

Wéi gewinnt gi mir an dëser Zeitung op d‘Aktivitéiten/Evenementer an, déi an deene leschte Wochen innerhalb vun der Associatioun organiséiert gi sinn, resp. déi demnächst ustinn:

  • e Réckbléck op den Neijoerschpatt 2020, organiséiert vun der LLJ Zenter
  • de „46. Landjugenddag“, op deen de regionale Landjugendgrupp Uewersauer, d’Jugend aus dem Land an der Groussregioun invitéiert (den 21. Mee 2020 zu Harel)
  • e Réckbléck vum Mike Meyer, Chargé vum Service d‘information pour jeunes, op de Jongbauerendag 2019
  • den 2. Deel vun der agrarpolitescher Stellungnam (vum Aarbechtsgrupp Agrarpolitik), vum Jongbauerendag 2019, op deen d’Acteuren aus der Landwirtschaft am November 2019 invitéiert gi sinn
  • en Artikel vum Lisa Jacqué iwwer d‘Visitt vun der „Grüne Woche“ zu Berlin
  • e Réckbléck vum Conny den Reijer op en erfollergräicht Joer 2019 vun der LLJ Maacher

Weider liesen

LLJ | Comments Off on LLJ.News 1/2020

Visite de restitution

Galerie mat 9 Fotoen.

Au début de cette semaine (03.03 – 04.03.2020), M. Jo Ballade, spécialiste en traction asine et machinisme agricole, et M. André GIMENEZ représentant de PROMMATA International, ont été invités par notre conseil d’administration afin de partager les résultats de leurs … Weider liesen

LLJ – Service Coopération | Méi Gallerien | Comments Off on Visite de restitution

Schéine Gest vun der Gemeng Rammerich

E Méindeg, den 10. Februar 2020 hunn déi Verantwortlech vun der Gemeng Rambrouch, d’Fondation Raoul Follereau, resp. d’A.s.b.l.-en Enfants Défavorisés de l’Île de Madagascar (ONG EDI Madagascar) a Lëtzebuerger Landjugend a Jongbaueren – Service Coopération op eng Scheckiwwerreechung an d’Märei invitéiert.

Jeeweils 2.000 € kruten déi zwou éischtgenannten Hëllefsorganisatiounen vum Här Antoine Rodesch, Buergermeeschter, a vum Här Mike Bolmer, Schäffen, mat engem symbolesche Scheck iwwerreecht.

Un der Madamm Myriam Binck, déi vun äis gutt bekannte fréier Presidentin vun der Landjugend Zenter, war et, fir hirersäits an hirer Funktioun als Schäffin vun der Gemeng, de Scheck am Wäert vun 1.000 € un d’Vertrieder vu eiser ONG ze iwwerginn.

Am Numm vum Verwaltungsrot hunn de Remy Harpes an de Pol Majerus de Gemengeresponsablen hire grousse MERCI ausgeschwat.

 

LLJ | Comments Off on Schéine Gest vun der Gemeng Rammerich

Impressioune vun der dësjäreger Generalversammlung vun der LLJ Maacher

De Comité vun der Landjugend Maacher huet seng Memberen dee leschte Freideg, 14. Februar 2020, op d’Generalversammlung op Dickweiler agelueden.

De Gilles Hoffmann, President vun der LLJ Maacher, huet e Réckbléck op ee ganzt erfollegräicht Joer 2019 geworf. Niewent der Organisatioun vum 45. Landjugenddag zu Berbuerg hunn déi vill nei a motivéiert Memberen och nach zesummen eng ganz Rei aner Aktivitéiten ënnerholl.

Fotoen: Mike Meyer

 

LLJ Maacher | Comments Off on Impressioune vun der dësjäreger Generalversammlung vun der LLJ Maacher

Nouvelles de l’action au développement de notre ONG-D

Nouveau projet : Mise en place d’un lycée d’enseignement général dans le complexe scolaire « Zood Nooma » de Zambélé, commune de Gomponsom, Burkina Faso

Ce début d’année 2020 marque une nouvelle étape dans nos projets, en particulier au niveau du complexe scolaire de Zambélé. Après le renforcement de l’école primaire et la mise en place des cycles préscolaire (maternelle) et post-primaire (collège, de la 6ème à la 3ème) durant la période 2015-2019, c’est maintenant un nouveau projet d’ouverture du lycée (de la 2ème à la terminale) qui a démarré en décembre 2019.

A l’origine, le projet du complexe scolaire public de Zambélé avait été initié dans le but de promouvoir l’éducation de base en milieu rural. Aujourd’hui il permet non seulement de scolariser les enfants et jeunes de Zambélé et des villages environnants, mais aussi d’accueillir des élèves en provenance des 16 autres écoles primaires de la commune de Gomponsom. Les enfants/adolescents ont désormais la possibilité de suivre un cursus scolaire complet, sans interruption et à proximité de leur famille. Ce qui favorise la scolarisation des filles et incite les familles à scolariser les enfants dès leur plus jeune âge.

Le site accueille les premières classes préscolaires et la plus grande infrastructure post-primaire de la commune de Gomponsom. Il comprend au total 25 salles de classes (dont 6 construites par l’Etat burkinabè), une cuisine et un réfectoire, des sanitaires séparés pour filles et garçons, une administration, des logements pour les enseignants, et une petite bibliothèque. Les bâtiments disposent des meubles, équipements et matériels pédagogiques indispensables, ainsi que de panneaux solaires pour assurer l’éclairage des locaux et l’alimentation électrique du matériel bureautique. Deux forages d’eau avec des pompes solaires et des bornes fontaines permettent la distribution d’eau potable pour les élèves et les habitants du village de Zambélé.

Depuis l’ouverture de la première classe de 6ème du collège en 2016-2017, de nouvelles classes et de nouveaux niveaux ont été graduellement ajoutés pour accompagner la progression des élèves. Actuellement l’offre scolaire s’étend jusqu’à la 3ème du collège, et suivant le même rythme, la première classe de 2ème du lycée est attendue pour la rentrée 2020-2021. Le nombre des personnels enseignants et administratifs (nommés et rémunérés par l’Etat burkinabè) a également progressé au fur et à mesure du développement du site. Actuellement, plus de 25 professeurs-instituteurs-éducateurs-employés (dont 50% de femmes) assurent l’encadrement des 650 élèves du complexe scolaire.

La mise en place du lycée ne nécessite pas la construction de nouvelles salles de classe mais seulement quelques aménagements complémentaires. En effet les 16 classes de post-primaire déjà existantes et équipées seront simplement réparties entre les deux niveaux du secondaire à raison de 10 pour le collège et de 6 pour le lycée. En tenant compte du nombre maximum d’effectifs à ne pas dépasser par classe (70 au collège et 60 au lycée), ces 16 classes pourront accueillir au total plus de 1 000 élèves d’ici 2023-2024. Les élèves du lycée pourront suivre deux séries : la série C (scientifique) et la série A (littéraire), cette dernière étant proposée pour la première fois dans la commune de Gomponsom.

Le projet vise également à appuyer deux écoles primaires de la commune de Gomponsom, situées à une dizaine de kilomètres de Zambélé, dans les villages de Ouonon et Zougoungou. Les 780 élèves concernés bénéficieront de mobilier scolaire afin d’améliorer leurs conditions de scolarisation et de favoriser leur accès au post-primaire.

L’ouverture du lycée à Zambélé est une étape importante qui s’inscrit dans la continuité des projets précédents, et qui permet à la fois de valoriser l’infrastructure existante, d’accroitre l’offre scolaire publique dans la commune/province, et d’élargir l’éventail des bénéficiaires à une tranche d’âge supérieure. Elle atteste aussi de l’implication des représentants locaux de l’Education nationale dans le projet, et de la bonne collaboration avec notre partenaire local le Conseil villageois de développement de Zambélé.

En parallèle, une étude de faisabilité sera lancée dans les prochains mois pour préparer la création d’un futur établissement d’enseignement technique et professionnel à Zambélé à l’horizon 2021-2022. Ainsi les élèves pourront opter entre l’enseignement général ou une formation qualifiante qui leur permettra de s’insérer sur le marché du travail.

Jacqueline MONVILLE
Chargée de projets

LLJ – Service Coopération | Comments Off on Nouvelles de l’action au développement de notre ONG-D